Fromage et grossesse : quelles recommandations pour les femmes enceintes ?

Par : A. Herlin

Quel est le problème avec le fromage ?

Le risque principal est la listeria. Cette bactérie de petite taille peut parfois se développer dans certains fromages, en particulier au niveau de la croûte.

Heureusement, les infections à la listeria (la listeriose) sont extrêmement rares (moins de 1 grossesse sur 8000 aux Etats-Unis).

Malheureusement, les femmes enceintes sont plus touchées que le reste de la population et les conséquences peuvent être très problèmatiques. La listériose peut causer des fausses couches, des accouchements prématurés et affecter la santé du bébé après sa naissance.

Prendre quelques précautions et surtout bien choisir ce que l'on mange permet cependant de se protéger.

Ce qu'il vaut mieux oublier

camembert au lait cru

Les fromages à pâte molle au lait cru (non pasteurisés).

Les fromages à pâte molle à croûte fleurie (même pasteurisés). La "croûte fleurie" est le petit duvet blanc que l'on retrouve sur certains fromages caractéristiques comme le Camembert, le Caprice des Dieux, le Chaource ou le Brie.

Les fromages à pâte molle à croûte lavée (même pasteurisés). Ces fromages sont brossés régulièrement pendant l'affinage, ce qui provoque l'apparition d'une croûte épaisse. Parmi les exemples les plus connus, on compte le Livarot, le Maroilles, le Mont d'Or, le Vieux-Lille ou l'Epoisse.

Les fromages à pâte molle à croûte naturelle (même pasteurisés), comme le Rocamadour, le Crottin de Chavignol ou le Valençay.

Les fromages persillés à pâte molle (même pasteurisés), comme le Roquefort ou le Gorgonzola.

Les fromages à pâte préssée non-cuite (même pasteurisés), comme la Raclette, le Morbier, le Cantal, l'Ossau-Iraty, la Tomme. Ces fromages sont en réalité dans une sorte de zone grise pour laquelle il n'y a pas toujours de recommandation claire. Ce ne sont sans doute pas les fromages les plus à risques mais par précaution, il est préférable de privilégier les fromages à pâte "dure" (voir ci-dessous).

De façon générale, enlever la croûte de tous les fromages sans se poser de questions est sans doute une bonne habitude à prendre pendant la grossesse.

Ce que l'on peut continuer à manger

On peut continuer à manger tous les autres fromages.

Les fromages à pâte "dure" (pâte pressée cuite), y compris à base de lait non pasteurisé. Bonne nouvelle, les bactéries comme la listéria ont besoin d'eau pour proliférer. Les fromages à pâte dure n'en contiennent pas beaucoup et sont donc tout à fait adaptés aux femmes enceintes.

gouda cheeses on shelves

On peut donc continuer à manger : Comté, Beaufort, Emmental, Gruyère, Parmesan, Pecorino, Gouda, Cheddar.

mozzarella et tomates

Les fromages pasteurisés à pâte molle qui n'ont pas de croûte fleurie, lavée ou naturelle : fromage de chèvre sans croûte, fromage frais, fromage frais aux herbes (Tartare, Rondelé, Boursin), mozzarella, burrata, mascarpone, ricotta, feta, halloumi.

A noter qu'il n'est pas non plus déconseillé de consommer du Babybel pour des raisons de santé.